C’est le printemps depuis quelques jours et cette période rime avec les derniers préparatifs avant la saison. Le mois d’avril rime aussi avec l’un des principaux salons de la côte Atlantique : le salon nautique d’Arcachon. Du vendredi 13 avril au lundi 16 avril, de 10 heures à 19 heures, vous pourrez retrouver de nombreux professionnels du nautisme autour de multiples animations pensées pour les plaisanciers. Au total, ce sont 40 000 m² d’exposition qui sont dédiées aux activités nautiques durant ces quatre jours. Le salon a également prévu 2 grands halls couverts de 1 000 m² chacun au cas où le temps ne se montre pas clément.

Ce sont 5 pôles d’activités que vous retrouverez sur le salon nautique d’Arcachon. Hangars pour les bateaux exposés, conférences, concerts et animations, champions en dédicaces, etc. Le programme est chargé et séduira tous les amateurs de nautisme, y compris les enfants. Un espace glisse est même mis à disposition pour y découvrir la joie des sports aquatiques. Découvrez le programme complet de ce salon avec Les Chantiers Navals du Bassin d’Arcachon.

 

Des conférences ainsi que de multiples animations

Le salon nautique d’Arcachon prévoit quatre conférences. Vous pourrez ainsi profiter de votre présence au salon pour rencontrer des grands noms du nautisme autour de sujets variés. En 2017, le public a pu rencontrer notamment Yves Parlier ou encore Lalou Roucayrol, deux navigateurs très expérimentés.

Pour l’édition 2018, vous pourrez assister aux conférences suivantes :

Samedi 14 avril :

– 11h- 13h : “Comment entretenir son bateau ?” présenté par Marine Expertises

– 14h-16h : Arkema Multi 50 « Ma Victoire sur la Jacques Vabre » Lalou Roucayrol

Dimanche 15 avril :
– 16h-17h : Défi Bimédia – Yvan Bourgnon

Lundi 16 avril :
– 11h-13h : La Plongée souterraine – B.Labbé

 

lalou roucayrol - Le Salon Nautique d'Arcachon 2018 approche !

Lalou Roucayrol, vainqueur en double de la Transat Jacques Vabre catégorie Multi 50 sera en conférence au salon

 

Le public pourra également assister à de nombreuses démonstrations nautiques telles qu’une démonstration de sauvetage en mer par la SNSM, accompagnée de la Brigade Nautique et de l’Armée de l’Air.

Vous pourrez aussi assister à des démonstrations de sports nautiques (flyblade, kite surf, ski nautique, jet ski accrobatique, etc.) ainsi qu’à des initiations gratuites et ouvertes à tous :

  • Optimist, 420 et catamaran par le Cercle de Voile d’Arcachon,
  • Kayak de mer et stand-up paddle Arcachon Kayak Aventures.

 

Un espace glisse sera également mis en place lors de cet événement. Il a été spécialement pensé pour les enfants avec le “Pocket Surf”, un simulateur de vagues qui permettra aux petits et aux grands de s’initier au surf et au bodyboard. Vous pourrez aussi embarquer à bord de bateaux traditionnels pour des balades paisibles entre la Canelette et la jetée d’Eyrac. Ainsi, pas d’excuses pour les enfants qui ne s’ennuieront certainement pas !

 

Du sport, du sport, et encore du sport

Le Grand Prix Diam 24 odd Arcachon sera sur le salon pour votre plus grand plaisir. Vous pourrez ainsi voir en action et admirer les Diam 24, véritables F1 des mers. Ces voiliers multicoque de course sont utilisés pour le Tour de France à la voile depuis 2015. Un spectacle qui se révélera à coup sûr impressionnant ! Voici le programme des régates durant ces 4 jours :

Vendredi 13 avril : navigation entrainement pour découvrir ce sportboat le Diam 24 od

Samedi 14 avril : Régates qualificatives

Dimanche 15 avril : 1/2 finales, finale et remise des prix

imagesdiam 24 od photo.3208 495x400 - Le Salon Nautique d'Arcachon 2018 approche !

Le Diam24 od

Le Salon Nautique d’Arcachon accueillera aussi la première édition du Triathlon des Mers – Abatilles. Au programme : 200 m de natation, 500 m de paddle et 500 m de Kayak. Vous pourrez composer des équipes de 1 à 3 personnes. Les droits d’inscription s’élèvent à 10€ / personne. L’épreuve a lieu dimanche 15 avril à 11h. Pour vous inscrire, rendez-vous sur  www.chronom.orgLOGO ABATILLES INSTITUTIONNEL 01 300x152 - Le Salon Nautique d'Arcachon 2018 approche !

Abatilles sponsorise cet événement qui a lieu pour la toute première fois au salon Nautique d’Arcachon.

 

Et bien évidemment… rencontrez les professionnels du nautisme !

Avec de nombreux exposants, le salon nautique d’Arcachon est une occasion unique pour rencontrer et échanger avec les professionnels du nautisme. Au total ce sont un peu plus d’une centaine d’exposants qui seront présents à cet événement.

chantier naval arcachon nautic 1 - Le Salon Nautique d'Arcachon 2018 approche !

Les Chantiers Navals du Bassin d’Arcachon seront présents

 

Bien évidemment, les Chantiers Navals du Bassin d’Arcachon seront présents et exposeront de nombreux bateaux. Venez nous rencontrer à notre stand, situé devant notre concession Jeanneau Arcachon Nautic, 6 quai Goslar.

Nous vous présenterons nos bateaux, les nouveautés de la marque Jeanneau et Yamaha ainsi que nos produits USHIP, dont le catalogue 2018 est sorti très récemment. Vous pourrez ainsi bénéficier de l’expertise des conseillers techniques de notre magasin USHIP situé juste à côté d’Arcachon Nautic, au 7 quai Goslar. Enfin, nous serons ravi de vous donner de nombreux conseils et discuter avec vous dans une ambiance conviviale.

Pour bien des gens, naviguer est un agréable loisir permettant de tuer le temps tout en créant des souvenirs mémorables. Ainsi, afin de vous changer les idées, le temps d’un week-end ou de quelques jours, pourquoi ne pas allier le plaisir de naviguer et partir à la découverte du bassin d’Arcachon ? Découvrez plus d’informations sur le sujet à travers cet article.

Pourquoi naviguer ?

Au lieu de passer vos temps libres à vous occuper de futilités, laissez-vous émerveiller par une excellente expérience de voyage alliant à la fois plaisir, évasion et sensations fortes, notamment en profitant d’un voyage sur mesure en bateau pour découvrir les Landes de Gascogne. Bien qu’une escapade sur la terre ferme soit déjà exceptionnelle, naviguer vous offre bien davantage de plaisirs. Voici donc quelques bonnes raisons de naviguer :

  • Tout le monde peut faire du bateau

L’un des principaux attraits de ce type de loisir est qu’il est accessible à tous. En effet, tout un chacun peut piloter un bateau. C’est une activité qui peut être effectuée par un jeune, un adulte, un senior ou même un enfant de 4 ans avec la supervision d’un professionnel ou d’un individu expérimenté. Dans cette mesure, vous pouvez facilement entreprendre une excursion en bateau en famille et avec des amis en étant sûr que tout le monde sera ravi de l’expédition. En choisissant de naviguer sur un fleuve ou un bassin très fréquenté, vous aurez l’opportunité de rencontrer plusieurs autres navigateurs avec qui vous pourrez faire connaissance et partager de joyeux moments d’échanges.

  • Une activité passionnante

Bien plus qu’une simple balade sur l’eau, la navigation de plaisance est une activité passionnante qui vous apprend toujours de nouvelles choses. À titre d’exemple, vous serez ravi de découvrir les règles de sécurité à bord, la manière dont il faut domestiquer le bateau, tout ce qu’il faut savoir sur la navigation en générale, etc.

pinasse bassin - Allier le plaisir de naviguer avec la découverte du bassin d'Arcachon

Une pinasse, emblème de la navigation sur le Bassin d’Arcachon.

Pour les plus curieux et les techniciens en herbe, il existe même des cours sur la mécanique ainsi que les bases électroniques. Comme tous ses détails ne s’apprennent pas en une seule fois, chaque excursion vous permettra donc de vous informer sur des choses nouvelles toujours plus fascinantes. Pour les plus jeunes, c’est une occasion de s’initier au nautisme et d’en savoir davantage sur la nature ou encore sur le comportement social.

Que voir et faire sur le bassin d’Arcachon

Situé dans les Landes de Gascogne, à une cinquantaine de kilomètres de Bordeaux, le bassin d’Arcachon est bordé d’une large étendue de côtes et de dunes boisées. Naviguer sur le bassin vous ouvre à de merveilleuses visites ainsi qu’à différentes activités de loisirs vous permettant de profiter pleinement de votre escapade en famille ou entre amis.

Un des principaux attraits du bassin d’Arcachon à découvrir lors de votre balade en bateau est l’île aux oiseaux. Se trouvant au centre du bassin, il s’agit d’une île fascinante qui attire principalement pour ses lacs ainsi que les nombreux oiseaux migrateurs et les loups de mer venant s’y réfugier. Le lieu abrite en outre une cinquantaine de cabanes dont les deux cabanes tchanquées, symboles de l’île et du bassin.

capferret - Allier le plaisir de naviguer avec la découverte du bassin d'Arcachon

Le Cap Ferret depuis la jetée du Bélisaire

Un autre incontournable du bassin d’Arcachon est la presqu’île du Cap-Ferret. Séparant l’océan Atlantique et le bassin d’Arcachon, la destination abrite de charmants petits villages avec quelques restaurants. Durant votre passage sur la presqu’île, vous aurez l’opportunité de visiter quelques-uns de ces monuments, à l’instar du phare du Cap-Ferret. Bien que pour atteindre son sommet vous aurez à gravir ses 258 marches, la vue qui vous y attend est tout simplement époustouflante et en vaut vraiment la peine. Le sémaphore, le monument « Guyot de Salins » ainsi que l’Église « Notre-Dame-des-Flots » constituent également quelques visites à ne pas manquer lors de votre escapade sur Cap-Ferret.

Comme nous vous l’avions expliqué dans notre précédent article sur le décret Arguin, des arrêtés préfectoraux doivent compléter celui-ci. Ils doivent répondre à de nombreuses problématiques épineuses. À quel endroit les plaisanciers pourront mouiller leur bateau et accoster ? À quel moment de la journée ? Quid de la pêche ?

Ces nombreuses questions devaient trouver une première ébauche de réponse lors d’une séance du Comité consultatif de la réserve naturelle du banc d’Arguin, auquel nous avions participé dans le cadre dans le cadre de l’UPNBA (union des professionnels du nautisme du Bassin d’Arcachon) et pour défendre les intérêts des clients et des professionnels adhérents à l’association.. La réunion s’est déroulée à l’auditorium du Teich, le 14 Décembre à 14h30.

 

Lexique

Pour une meilleure compréhension du décret ainsi que du présent article, nous vous proposons ce court lexique ci-dessous ;

  • ZPR (Zone de Protection Rapprochée) – constitue une zone de tolérance avec des règles à respecter.
  • ZPI (Zone de Protection Interdite) – constitue une zone interdite où la présence humaine est verbalisable.
  • PNL (Parc National Marin) – le Parc naturel marin du bassin d’Arcachon a été créé par décret le 5 juin 2014. Il peut proposer des mesures propres à assurer la protection du Bassin tout en permettant le maintien ou le développement durable des activités économiques.
  • CNL (Commission Nautique Locale) – Chaque fois qu’un évènement doit se produire sur le littoral, sur terre ou en mer, une commission est réunie afin d’émettre un avis sur ledit évènement.

 

Compte-rendu de la réunion

Celle-ci est introduite par le sous-préfet François Berous, qui présente l’ordre du jour. Il s’agit de l’avancement des arrêtés à prendre suite aux travaux d’examen du décret du 10 mai 2017. Il insiste sur les délais courts pour que ces arrêtés puissent être mis en vigueur en début d’année 2018 après consultation du Parc National Marin (PNM) du Bassin d’Arcachon. Nous comprenons que la préfecture aimerait valider en séance ces arrêtés.

Nous signalerons toutefois qu’aucun élu n’était présent, tout comme il n’y avait aucun représentant de la conchyliculture. Au total, environ une trentaine de personnes ont assisté à la réunion, avec une bonne mobilisation des écologistes et autres opposants à l’aménagement du décret.

Monsieur Ronan Le Saout, appartenant à la direction départementale des territoires et de la mer, présente les arrêtés en évoquant la réunion de la Commission Nautique Locale du 13 décembre, qui a fait bouger les lignes du décret.

Il a précisé qu’il n’existait aucune étude, à part GEOMER en 2009, qui permet d’avoir un avis sur les usages des plaisanciers. Il annonce notamment l’élargissement de la zone de mouillage vers le sud ainsi qu’une zone restreinte sur le Toulinguet.

 

Focus sur les arrêtés proposés

La discussion autour des arrêtés donnera lieu à un vote électronique courant Janvier 2018 avant d’être soumise à analyse par le PNM. Les arrêtés proposés (non définitifs) sont les suivants :

 

  • ZPR et ZPI
    • Identique à l’origine du décret (Pyla-Ferret-Atterrissage-Petit Nice). 1 mille des terres à coefficient 45.
    • ZPI : conforme au décret
  • Zone de Mouillage
    • Mouillage de nuit dans la ZPR interdit
    • Zone de mouillage de jour étendue du point A= 1’13’44 jusqu’au C = 1’14’84. Une discussion future sur un élargissement vers le sud est prévue. Il y aura possibilité de « Beacher » dans les conches des parcs à huîtres et de mouiller. Descente à terre et pic-nique possible. Nous n’avons toutefois pas d’informations sur les parasols.
    • Zone du Toulinguet autorisée mais pas encore définie.
  • Pêche temporaire
    • Il n’y aura aucun changement aux pratiques classiques habituelles, ni pour la pêche loisir, ni pour la pêche professionnelle.
    • Pêche à pied / Surfcasting : ces pratiques seront soumises à une ouverture/fermeture par arrêté préfectoral en fonction des décisions du « Comité de Gisement ».
    • La consultation future du PNM est prévue. Il réalisera sous 3 mois une étude sur les pratiques de la pêche à pied.
  • Dépôt de passagers :
    • Possible en 3 points de la zone de mouillage. Une indécision demeure concernant le marquage de ces points de dépôt de passager en fonction de la hauteur de marée mais sera levée dans les prochaines semaines.
  • Ostréiculture
    • 3 zones de 45 ha maximum seront allouées.
    • Elles seront limitées à des concessions de 5 ans
    • Les acteurs réfléchissent sur la dépollution des parcs abandonnés et sur des sanctions vers ceux qui les abandonnent.

 

arretes projet 923x1030 - Conciliation et arrêtés : du nouveau sur le décret Arguin

Synthèse sur carte des projets d’arrêtés

En conclusion

Bien que ces points constituent une avancée, nos opposants n’ont pas dit leur dernier mot et comptent lutter jusqu’au vote final. La préfécture semble avoir assoupli sa position suite à la réunion du CNL en présentant une copie « évoluée ». Le sous-préfet a également insisté sur son souhait de traiter cela très rapidement. Affaire à suivre donc…

Le 10 mai 2017, le décret n° 2017-945 portant extension et modification de la réserve naturelle nationale du banc d’Arguin était publié. En vigueur dès le lendemain, le cadeau de départ empoisonné de Ségolène Royal et Bernard Cazeneuve a suscité l’incompréhension des professionnels du nautisme, des ostréiculteurs et de nombreux usagers du Bassin d’Arcachon. Retour sur un décret polémique.

 

Un décret publié dans l’urgence : du travail bâclé

Après l’élection du président de la République le 7 mai, le précédent gouvernement avait ensuite quelques jours pour démissionner. C’est chose faite 3 jours plus tard, soit le 10 mai : également la date de publication du décret Arguin. Ce décret est donc l’une des toutes dernières actions du gouvernement Cazeneuve avant de rendre les clés du pays.

 

royal cazeneuve - Décret Arguin : Pourquoi ce n'est pas possibleBernard Cazeneuve et Ségolène Royal

 

Nous pouvons donc nous poser de nombreuses questions sur ce decret. A-t-il été suffisamment travaillé ? Le gouvernement a-t-il pris le temps d’identifier tous les points de vue et toutes les problématiques ? Les signataires ont-ils estimés les conséquences d’une telle réglementation  ? Aussi, il ne s’appuie pas sur des enquêtes fiables en terme de chiffres de fréquentation, ni aucune statistique caractérisant les nuisances des plaisanciers. Ce texte n’est en réalité fondé sur aucune preuve tangible.

Nous avons le sentiment que ce décret est identique aux exercices de mathématiques de nos enfants lorsqu’ils sont effectués dans le bus, entre 7 heures et 8 heures du matin, alors que la classe est à 9 heures. Il est bâclé, fait dans l’urgence et ne concilie en aucun cas les différentes parties autour d’un projet abouti. Résultat ? 4/20 pour nos enfants et, dans notre cas, une réglementation sauvage bridant les usagers du Bassin d’Arcachon.

 

Des décisions qui n’en sont pas

Pour preuve, l’ancien gouvernement n’a pris aucune décision sur la pêche, sinon de l’interdire en attendant l’avis d’un nième acteur. En effet, l’article 7 du décret interdit « de porter atteinte de quelque manière que ce soit aux animaux non domestiques » (interdisant donc la pêche).

Cependant, l’article 12 du décret stipule : « En dehors des zones de protection intégrale, l’exercice de la pêche, y compris sous-marine ou à pied, peut être autorisé par arrêté préfectoral après avis du conseil scientifique de la réserve ». Fort heureusement, début août, le préfet a publié un arrêté autorisant la pêche dans la RNN. Seulement, cet autorisation n’est que temporaire et n’a cours que jusqu’au 31 décembre 2017. Après, il sera nécessaire d’obtenir une nouvelle autorisation : une solution sans garantie durable. C’est donc toute l’activité piscicole du Bassin d’Arcachon qui est impactée. Vous avez dit décret liberticide ? Ce n’est pas tout.

 

peche moule coquillage - Décret Arguin : Pourquoi ce n'est pas possible

Pêcher et/ou ramasser des coquillages et moules est interdit dans le périmètre de la RNN sans avis du préfet

Un décret liberticide

Premièrement, le décret du 10 mai 2017 étend de 2000 hectares le périmètre de la réserve d’Arguin, qui voit donc sa surface doublée par rapport à l’ancien décret.  Il est défini une zone de protection renforcée englobant l’ensemble des terres émergées à marée haute (coefficient 45) avec autour d’elle une zone d’un mille nautique et une zone de protection intégrale avec un balisage spécifique.

 

Arguin RNN carte décret 2017 - Décret Arguin : Pourquoi ce n'est pas possible

Le nouveau périmètre de la RNN Arguin

 

Cette zone restrictive est évidemment accompagnée de son lot d’interdits :

  • Interdiction totale du stationnement, du mouillage et de la circulation des personnes sur l’estran et les terres de nuit. Il ne sera plus possible de passer la nuit à bord d’un navire.
  • Interdiction de la pêche de loisir et professionnelle + Interdiction du surf-casting comme vu précédemment
  • Interdiction de la pratique du kite-surf
  • Mise en place de zones de mouillages (restant encore une fois à définir par le préfet). Le mouillage libre et dispersé est interdit.
  • Organisation de réunions interdite sur l’ensemble du territoire de la réserve : il ne sera plus possible d’organiser des sorties en nombre dans la zone
  • Vitesse limitée à 5 nœuds sur l’ensemble du nouveau périmètre, sauf dans les passes

Le décret Arguin s’ajoute à de nombreuses contraintes et séries d’interdiction sur le Bassin d’Arcachon pour les plaisanciers, pêcheurs, ostréiculteurs et amateurs de sports nautiques.

 

mouillage banc arguin - Décret Arguin : Pourquoi ce n'est pas possible

Le mouillage au Banc d’Arguin soumis à de fortes contraintes et interdictions

 

Un décret déséquilibré et discriminatoire stigmatisant particulièrement les plaisanciers

Encore une fois, ce sont donc les catégories ci-dessus qui sont ciblées par les mesures de restriction. Pour une très faible minorité de personnes au comportement irrespectueux (sono à volume élevé sur le Banc d’Arguin, vitesse élevée, jet ski à 300 m des oiseaux, etc.), c’est toute la communauté de plaisanciers du Bassin d’Arcachon, composée dans sa très grande majorité d’usagers respectueux de l’environnement et du Bassin d’Arcachon, qui est impactée. Un tel décret n’est pas la solution à ce problème.

Ce que nous pouvons toutefois constater est la stigmatisation constante des plaisanciers sur le Bassin d’Arcachon alors que les supposées nuisances sont indémontrables. L’accumulation des contraintes, interdits et diverses taxes pour les usagers n’est pas tolérable. De plus, ce décret est discriminatoire pour la majorité des habitants du Bassin d’Arcachon.

En effet, l’article interdisant le mouillage réserve l’accès à Arguin aux plaisanciers les plus proches bénéficiant de zones de mouillage ou de ports en pleine eau. Tout le Nord Bassin (à 21 km env.), Le Petit Piquey, Claouey, Le Teich et tous les ports de Gujan-Mestras et de La Teste équipés de ports asséchants dépendent des contraintes des marées, limitant ainsi à quelques jours par mois (14 jours maximum) la possibilité d’y passer 6h maximum d’affilée et encore moins pour les voiliers. Tout cela, bien entendu, sans penser aux effets pervers. La consommation d’essence devrait, par exemple, exploser puisque les allers-retours se multiplieront avec les contraintes des marées.

 

bassin maree basse satellite - Décret Arguin : Pourquoi ce n'est pas possible

Un décret restrictif pour la majorité des habitants du Bassin d’Arcachon

 

De plus, un grand nombre d’articles ou parties d’articles comportent des restrictions de liberté d’usages qui portent gravement atteinte à nos traditions et à notre économie locale.

 

De nombreuses actions tentées pour faire bouger les choses

Depuis la publication de ce décret, de nombreuses actions ont été tentées pour établir un dialogue dans le but d’obtenir une conciliation. Ce décret a visiblement été pensé à la va-vite sans tenir compte des conséquences sur les usagers du Bassin d’Arcachon (économie, liberté, stigmatisation, contraintes, etc.) : un comble.

Des manifestations pacifistes ont donc été organisées depuis le 10 mai : une en juin, une autre en août ainsi que de nombreuses opérations de communication (distribution de tracts, opérations parasols, etc.).

Nous souhaitons faire changer les choses. La situation ne peut pas rester telle quelle et il est nécessaire de trouver un compromis afin de préserver les intérêts de tous les usagers du Bassin d’Arcachon.

 

Ce que nous souhaitons

Dans notre sens, un compromis acceptable sauvegarderait en premier lieu les traditions et l’environnement du Bassin d’Arcachon. Il préserverait ensuite les libertés fondamentales et les intérêts des usagers de la plaisance afin que tous les usagers du Bassin d’Arcachon évoluent dans une bonne entente.

Pour cela, nous souhaitons promouvoir un comportement responsable et respectueux de notre environnement. Nous souhaitons également collaborer avec le Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon.

 

 

Enfin, nous souhaitons que les plaisanciers ne soient plus stigmatisés tels qu’ils le sont actuellement (contraintes, taxes, interdits). Nous souhaitons trouver un compromis conciliant les intérêts de tous les usagers du Bassin d’Arcachon ainsi que l’avifaune. Le Banc d’Arguin doit rester un lieu ouvert à tous et synonyme de partage tout en ayant conscience de la fragilité de l’environnement et du site. Préservons le Banc d’Arguin et préservons nos libertés.