Lors de notre article précédent, nous vous avions présenté l’ensemble des nouveautés Jeanneau 2018 de manière générale. Il est désormais temps de rentrer dans une présentation plus détaillée pour chacun des modèles que nous avions évoqués, au rythme de deux modèles par article. Aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur une partie de l’annonce majeure de Jeanneau pour l’année 2018 : la refonte de la gamme Sun Odyssey. Nous nous intéresserons donc à deux nouveaux modèles synonymes d’innovation dans le secteur des voiliers familiaux : le Sun Odyssey 319 et le Sun Odyssey 440.

 

Sun Odyssey 440 harmonieux et design

La gamme Sun Odyssey : des voiliers de croisière familiaux – ici le nouveau Sun Odyssey 440

 

Le Sun Odyssey 319 – Un retour de Jeanneau sur le marché des voiliers de 30 pieds

Comme Le Monde l’indique dans un article daté de décembre 2016, le marché du nautisme repart aux Etats-Unis et en Europe après la très difficile crise de 2008 et des chiffres historiquement bas. Le secteur des voiliers connaissant la plus forte croissance, il est donc logique que Jeanneau lance de nouvelles innovations. Avec le Sun Odyssey 319, Jeanneau estime notamment qu’il est temps de réinvestir un segment de marché qui a particulièrement souffert après la crise : celui des voiliers de 30 pieds.

 

Sun Odyssey 319 Jeanneau

Le Sun Odyssey 319, un voilier d’entrée de gamme compact et confortable

 

Présenté comme le « parfait cruiser familial », le Sun Odyssey 319 ne manque pas d’atouts. Il permet de naviguer en toute facilité et respecte tout l’héritage de la gamme Sun Odyssey avec notamment son pont en teck et son bois clair. À l’intérieur, l’espace est intelligemment aménagé afin que le confort soit digne d’un Sun Odyssey, même dans un plus petit espace.

Sun Odyssey 319 Jeanneau intérieur

Un intérieur intelligemment amménagé.

 

Vous bénéficierez notamment de deux cabines fermées, d’une cuisine équipée, d’une cabine de douche et WC. Ce voilier est également très lumineux grâce à ses vitrages continus, ses hublots de coque et sa hauteur sous barreau importante. Un voilier très confortable, abordable et familial donc, qui sera produit en collaboration avec le chantier naval Delphia, un partenaire historique de Jeanneau.

 

Les caractéristiques du Jeanneau Sun Odyssey 319 :

Longueur hors tout : 9,8 m

Longueur de coque : 9,44 m

Tirant d’eau lest standard : 1,85 m

Capacité carburant : 100 L

Capacité d’eau : 150 L

Cabines : 2

Motorisations possibles : Yanmar 21 CV

Catégorie CE : A

 

Le Sun Odyssey 440, synonyme d’harmonie à bord

Jeanneau a également annoncé récemment le Sun Odyssey 440. Bonne nouvelle ! Pour ce modèle, nous avons beaucoup plus de visuels et surtout de très belles photographies. Nous allons donc pouvoir admirer le Sun Odyssey 440 plus en détails.

 

Une visite guidée complète du Sun Odyssey 440 en vidéo présentée par Jeanneau

 

Ce voilier monocoque nouvelle génération innove en terme de circulation grâce à ses passavants inclinés. Son aménagement intérieur est complètement repensé avec une cuisine centrale, 2 à 3 cabines et deux salles d’eau. La circulation à bord y est totalement optimisée. Il offre enfin une nouvelle carène permettant d’allier confort, ergonomie et surtout performance en navigation.

Découvrez l’ergonomie du Sun Odyssey 440 de Jeanneau plus en détails dans cette galerie

 

L’ambiance du Sun Odyssey 440 se veut accueillante, conviviale et soignée. Les lignes sont simples, séduisantes et harmonieuses. La vie à bord y est très agréable et pensée pour la famille. L’expérience à bord y est unique, conciliant bien-être, sportivité et volupté.

Découvrez de magnifiques photgraphies du Sun Odyssey 440

 

Les caractéristiques du Jeanneau Sun Odyssey 440 :

Longueur maxi : 13,69 m

Longueur de coque : 12,64 m

Déplacement lège : 8 561 kg

Capacité carburant : 200 L

Capacité d’eau : 330 L

Cabines : 2/3

Motorisation possible : Yanmar 45 CV

Catégorie CE : A

 

Alors, que pensez-vous de ces deux innovations signées Jeanneau ? N’hésitez pas à donner votre avis en commentant cet article. La semaine prochaine, vous découvrirez deux autres innovations : le Sun Odyssey 490 et la vedette inbord NC 33.

Comme chaque année, Jeanneau innove de nouveau en proposant sa gamme de nouveaux modèles. Et pour l’édition 2018, il faut dire que la filiale du Groupe Bénéteau, venant de fêter ses 60 ans, propose un cru d’exception. En effet, ce n’est pas moins de 8 nouveautés qui verront le jour : 3 nouveaux voiliers et 5 nouveaux bateaux à moteurs. Mais ce cru 2018 sera surtout marqué par le renouvellement de la gamme Sun Odyssey. Focus :

 

 

La 8eme génération de Sun Odyssey

Constamment en évolution, Jeanneau a décidé de renouveler sa gamme historique de voiliers de croisière, née il y a 28 ans. De nouveaux voiliers viendront donc compléter cette gamme. Ainsi, Jeanneau lancera notamment le Sun Odyssey 319, revenant sur la production de voiliers de 30 pieds. La marque explique que le timing est propice (reprise du marché du nautisme) pour revenir sur ce marché, qui a particulièrement souffert pendant la crise.

Le Jeanneau 319 est présenté comme le parfait Cruiser familial et constitue une nouveauté majeure de 2018. Un voilier d’entrée de gamme compact, sécurisant et lumineux pour lequel la navigation est très facile. Il est donc un idéal pour les personnes débutantes à la navigation sur voilier. Le voilier mesure 9,8 mètres et dispose de 2 cabines fermées. À l’intérieur, vous trouverez également une cuisine équipée, une cabine de douche et de WC.

En complément, la marque lancera également le Sun Odyssey 440 et le Sun Odyssey 490. Ces deux voiliers ont été conçus en collaboration avec les cabinets Briand Yacht Design et Piaton Bonet Yacht Design.

Nouveauté 2018 – Le Sun Odyssey 440 – Galerie

Ces deux modèles offrent une nouvelle vision de la vie à bord en alliant modernité, innovation et design tout en respectant les 28 ans d’héritage de la gamme Sun Odyssey. Les Sun Odyssey 440 et 490 mesurent respectivement 13,39 mètres et 14,80 mètres. Ils peuvent être équipés de 2 à 3 cabines.

Ces voiliers proposent une circulation à bord sans aucun obstacle. Sur le Sun Odyssey 490, le passavant descend directement au niveau du cockpit ! La facilité de mouvement est exceptionnelle et est partie prenante de l’innovation de Jeanneau pour cette édition de nouveautés 2018.

 

5 nouveaux bateaux à moteurs en 2018

Pour la gamme de bateaux à moteurs Jeanneau, l’ambition est de compléter les gammes déjà existantes avec de nouveaux modèles innovants. Ainsi, le chantier naval Vendéen ne lancera pas moins de 5 nouveaux bateaux en 2018 : le NC 33, le Cap Camarat 9.0 CC, le Cap Camarat 9.0 WA, le Cap Camarat 7.5 BR et pour finir, le Merry Fisher 875 Marlin.

Le NC 33 est étudié pour une croisière confortable et harmonieuse. Il mêle les meilleurs atouts de la gamme NC aux dernières innovations techniques. Il comporte notamment une carène excellente et bénéfice de la porte de coupée, un atout incontestable pour une meilleure circulation à bord. Le NC 33 est un modèle pensé entièrement pour faciliter la croisière familiale.

 

Jeanneau NC 33 nouveauté inboard

Le NC 33 – Nouveauté inbord de 2018

 

Le Cap Camarat 9.0 WA revisite quant à lui le Cap Camarat 8.5 WA : un bateau sportif à l’esprit familial. Il s’inspire du design du Cap Camarat 10.5 WA et est doté d’une carène stable et puissante pour les sorties sportives ou en famille. L’aménagement et l’organisation des espaces font du Cap Camarat 9.0 WA le bateau idéal pour une sortie à la journée ou les croisières de week-end.

Le Cap Camarat 7.5 BR est caractérisé par des performances remarquables. Il adopte la carène des Cap Camarat 7.5, synonyme de puissance et d’explosivité. Son pare-brise enveloppant et protecteur rend le bateau sécurisant. Avec ce modèle, Jeanneau positionne la nouvelle référence de la gamme Bow-Rider.

 

Cap Camarat 7.5 BR nouveauté Jeanneau 2018

Le Cap Camarat 7.5 BR en images de synthèse

 

Pour le Cap Camarat 9.0 CC et le Merry Fisher 875 Marlin, il faudra toutefois être plus patient et attendre les principaux salons pour en savoir un peu plus sur ces nouveautés 2018. Le Cap Camarat 9.0 CC sera présenté lors du Nautic de Paris 2017, qui a lieu du 2 au 10 décembre. Quant aux autres bateaux, ils seront présentés lors des salons de Cannes, du Grand Pavois et de Barcelone. Lors de nos prochaines publications, vous pourrez également découvrir chaque nouveau modèle en détail au rythme de deux bateaux par article.

Alors, que pensez-vous des nouveautés Jeanneau 2018 ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Pour beaucoup, le début de l’été donne le coup d’envoi de la saison des sorties d’eau fréquentes à la mer. Il est probable que vous naviguiez beaucoup cet été, qui s’annonce très agréable. Petites croisades en famille, farniente et sorties sportives rythmeront très probablement votre été en compagnie du bruit vibrant de vos moteurs hors-bord. Pendant ces deux mois, le Bassin d’Arcachon vous ouvre les bras !

Seulement, la possession d’un moteur hors-bord requiert des entretiens basiques à chaque sortie pour le maintenir en excellent état. En effet, les dépôts de sel, l’eau de mer et le soleil sont les éléments principaux pouvant agresser le moteur. Il est donc nécessaire de le bichonner et de l’entretenir après chaque sortie. Ander Nautic, Arcachon Nautic et Biscarrosse Nautic profitent donc du début de la saison pour vous rappeler les actions nécessaires à réaliser après chaque sortie d’eau sur votre moteur hors-bord. Éclairage :

 

moteur hors-bord mercury entretien

Un moteur hors-bord doit être entretenu après chaque sortie

Il est nécessaire d’entretenir votre moteur hors-bord

Un moteur hors-bord nécessite énormément de soins. Si celui-ci tombe en panne en pleine mer, vous pouvez vite vous retrouver dans des situations très difficiles, voire dangereuses. Aussi, un moteur non entretenu peut développer des anomalies : surconsommation, fuites, mauvaises odeurs, mauvais démarrage, etc. Pour éviter de l’abîmer ou de le casser dans les cas les plus extrêmes, il est nécessaire de l’entretenir, de le faire réviser et de l’hiverner avant chaque saison. Nous proposons par ailleurs un grand nombre de prestations dédié à l’entretien de moteurs hors-bords. Mais avant tout, vos moteurs doivent être régulièrement entretenus après chaque sortie.

 

entretien moteur yamaha sortie d'eau

Un moteur nécessite énormément d’attentions et de soins

Entretenez votre moteur hors-bord après chaque sortie – La checklist :

Après chaque sortie, votre moteur doit fonctionner à l’eau douce, être graissé et être rincé afin de supprimer le sel ainsi que toutes les impuretés. Voici notre checklist :

 

Rincez votre moteur de manière globale (sans enlever le capot moteur).

 

À l’aide d’un kit rinçage ou en immergeant l’embase dans de l’eau douce faites tourner votre moteur.

 

Démarrez le moteur et laissez-le tourner 15 minutes. Cette action vise à supprimer le sel. Veillez à ce que votre moteur n’ait pas de vitesse enclenchée pour empêcher l’hélice de tourner. Par mesure de sécurité, restez toujours à distance de l’hélice.

 

Pendant que le circuit du moteur se nettoie, veillez au bon fonctionnement de la pompe à eau en vérifiant si l’eau circule bien. L’eau doit couler en abondance et régulièrement. Elle doit être froide ou tiède mais pas plus. Si l’eau est chaude et que le débit est insuffisant coupez votre moteur pour éviter de l’endommager.

 

Pendant que le moteur tourne, débranchez l’arrivée d’essence et laissez tourner le moteur pour brûler toute l’essence restant dans le carburateur. Le moteur s’éteindra de lui-même une fois l’essence du carburateur consommée. Ceci permet de ne pas avoir de dépôts ou pellicules gênant le démarrage lors de la prochaine sortie (ne jamais accélérer durant cette phase sous peine d’abimer les joints).

 

Moteur arrêté, coupez le contact.

 

Enlevez le capot du moteur et vérifiez qu’il n’y ait pas de fuite d’eau ou de carburant.

 

Vérifiez le niveau d’huile si votre moteur est autolube. Ensuite à l’aide d’un chiffon essuyez votre moteur et lubrifiez-le (le WD 40 est recommandé) en insistant sur les parties électriques et mobiles.

 

Bien entendu, après la saison, il est conseillé de faire hiverner et réviser votre moteur chez votre spécialiste. Et vous, avez-vous d’autres conseils pour entretenir un moteur hors-bord ?

En marge du dernier salon nautique d’Arcachon, qui a eu lieu du 14 et 17 avril, TVBA a rencontré notre dirigeant : Laurent Rambla. Durant cette interview de 6 minutes, il revient en détail sur son parcours. Il raconte notamment en détail ce qui l’a amené sur le Bassin d’Arcachon ainsi que le contexte de la reprise de la société Ander Nautic.

Ancien cadre dirigeant dans le domaine de l’informatique à Paris, Laurent Rambla a repris Ander Nautic lorsqu’elle était en difficulté en 2003. Il a depuis développé la société en acquérant d’autres structures : Arcachon Nautic, Biscarrosse Nautic et le magasin USHIP d’Arcachon.

Véritable amoureux du nautisme, il décrit sa fonction comme « un métier de véritables passionnés ». Dans cette interview, il dévoile également les enjeux des entreprises et les nouveaux axes de développement, dont le numérique, dans un environnement constamment en mouvement. Découvrez-la sans plus tarder !